Ce forum a pour but de faire revivre les légendes de l'ère du cirydan depuis trop longtemps oubliées dans les memoires
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation D'Elyndir Armadillion, Héraut de la Ligue

Aller en bas 
AuteurMessage
Elyndir Armadillion
Héraut de la Ligue, Membre du Haut conseil
avatar

Nombre de messages : 60
Contrée : Barlëos
Profession : Héraut
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Présentation D'Elyndir Armadillion, Héraut de la Ligue   Lun 1 Juin - 12:27

Puis vînt le temps où chacun des hommes de la compagnie raconta son histoire ; la majorité venait de barlëos, et n'avaient rien de particulier, toutefois quelques-uns avaient connus des histoires étranges; l'un avait grandit dans un port oublié de tous dans les terres glacées, loin au nord ; un autre avait une histoire sordide d'enfance dans un orphelinat ; un autre encore nous jura qu'avant d'être entré dans l'armée il avait été pirate, et qu'il nous joignit affin qu'on ne le tue pas.

" Et vous chef ? "


" Puisque de toutes façon je ne pourrais pas m'en tirer sans quelques explications, et que je n'ai rien à cacher, je vais tout vous raconter, mais je vous préviens ! Cela risque d'être ennuyeux ... J'ai grandis dans le quartier cosmopolite de barlëos, quartier ou beaucoup d'entre vous le savent se trouve au moins un exemplaire de chaque race que le monde comporte !
J'ai vécu modestement mais correctement pendant toute mon enfance, les salaires de mon père ,menuisier, et de ma mère , qui se chargeait de l'organisation des déchargements et embarquements au port, suffisaient à nous faire vivre, moi et mes deux soeurs.

Je commençais à apprendre les rudiments du métier de menuisier dans les ruelles de barlëos, et seul Ïma sait l'ampleur de la tâche qu'il y a en ces ruelles, lorsque notre situation commença à se dégrader. Des gobelins, à qui mon père et moi venions de construire un belle charpente, refusèrent de nous payer, car "nos mains étaient sales lorsque nous avions travailler" ... "

" .... Ho les enfoirés ! "

" Sans salaire pour nous nourrir, et sans argent pour rembourser le bûcheron, nous dûmes multiplier les petits boulots. Il ne nous restait plus que les intérêts à rembourser quand ma mère tomba subitement malade ; victime d'une terrible fièvre, elle ne pu point aller travailler ... Désespéré, je marchais dans les beaux quartiers de barlëos, lorsque je vis une affiche de propagande ; la solution était là, j'allais m'engager dans la ligue ! Notre situation financière était telle que mon père ne put qu'approuver. Et c'est seulement lors de l'entraînement que j'ai compris l'ampleur de ma connerie ... On va dire que j'ai vraiment pas eu de chance et que je suis tombé dans l'un des pires camp d'entraînement, oui, les plages paradisiaque d'Asda, île de l'archipel de Belos, peuvent devenir un enfer ... À l'issue de cet entraînement, je fus affecté à la protection d'un navire d'exploration. Ce fut long, et ennuyeux, à chaque escale, j'envoyais à ma famille ma solde, sans pour autant avoir de nouvelle ...

Après ce long voyage, où nous ne découvrement rien, j'ai eu ma première perm', j'allais enfin rentrer aux bercailles ! Mais qu'allais-je y découvrir ? Les idées les plus noires tournaient dans ma tête ; et quelle fût ma surprise lorsque je découvris tout le monde en bonne santé ! Mon père s'était endetté pour acheter les soins pour ma mère chez l'apothicaire, et ma première solde arriva telle un miracle, à mon arrivée, ma mère avait repris le travail et ma solde permettait de rembourser les dettes.

Après une très courte semaine, je repartais, cette fois en protection d'une pièce importante. J'allais connaître mon premier vrai combat. Je ne sais toujours pas qu'est-ce que transportait le navire, mais ça devait être sacrément important pour que la ligue nous donne à tous des fusils !"

"Vous donne à tous des fusils ! À tous ?! Parbleu , mais qu'est-ce qui leur a pris ?"

"Je ne sais pas, le plus étonnant est qu'ils nous les aient donné, et pas seulement prêter, comme ils le font d'habitude sur les missions dangereuses ; sans doute pensaient-ils que nous serions très peu à revenir vivant, de plus ces fusils sont des vieux modèles, peut-être voulaient-ils les remplacer par la nouvelle génération ...

J'étais dans le nid de pie lorsque j'aperçus un navire pirate à bâbord, je sonnai le clairon pour donner l'alerte lorsqu'une brusque secousse secoua la poupe. Je descendais par les cordages et rejoignis mes camarades sur le pont. "Suivez moi, tous à la poupe, tous à la poupe, en formation de tir !" Je n'avais aucune idée de ce que je faisais, j'avais tellement peur, c'était mon premier combat. Nous nous plaçâmes en formation de tir et attendîmes. Ils arrivèrent brusquement, des pillards de la côte, la première salve ne se fit pas attendre, toute la première ligne tira, et nombre de ces chiens s'écroulèrent. Puis ce fut mon tour, en deuxième ligne, j'avais peur ; mais les gestes mécaniques appris lors de ces deux années d'entraînement prirent le dessus ; amorcer, viser, tirer, se baisser, recharger ... Déstabilisés par les pertes qu'ils avaient subis, les pillards semblaient sur le point de reculer lorsque, de l'autre coté du navire, nous entendîmes les grappins attaquer la coque, ces enflures nous avaient eût.

Je ne sais pas ce qui m'a pris, surement ais-je cru qu'etant le premier a avoir vu ces chiens, je me devais de le faire, mais je me mit à hurler des ordres, ce qui ne plut pas à mon sergent de l'époque ... " En formation carrée, tout le monde, protégez les entrées de la cale !" À ma grande surprise, les hommes obéirent. "Tirez seulement une salve et faites briller vos lames, ces perfides chiens des mers comprendront la puissance de la ligue" Les hommes tirèrent, et les pillards tombèrent. Puis à l'unissons, les liguards sortirent leurs armes, et se mirent à l'abri derrière leurs boucliers. "Mur impénétrable !" L'ordre fut répété par tous les hommes l'ayant capté, comme il en est coutume, pour que tout le monde obéisse. Le début du combat se passa sans encombre, les vagues des pillards venant lamentablement se briser sur le mur de bouclier. Puis ces derniers sortirent des globes, qu'ils lancèrent, nous ne savions pas ce que c'était, et ce fut l'anarchie. Les globes explosèrent, envoyant des shrapnels acérés dans toutes les directions, le mur se brisa et tout le monde lutta pour sa survie, je ne sais pas si ce sont mes prières à Ïma qui furent récompensées, mais je ne comprends toujours pas comment nous avons, gagner, et encore moins comment je m'en suis sorti indemne. De cette première bataille je tiens mon premier enseignement : "Apprends à connaître ton ennemi plus que tout autres, car celui qui sait est celui qui gagne". Le reste du voyage se déroula sans encombre. Arrivé sur les îles de Belos, une mauvaise surprise m'attendait, mon sergent avait fait un rapport sur mon insubordination et j'allais être châtié, j'évitai le fouet en publique seulement grâce au soutien des marchands du bateau qui firent remarqué que j'avais permis à la ligue de l'emporter, ce qui n'était pas le cas, la victoire ne m'étant pas due. Croyant avoir à faire à un bon commandant, j'obtins ma première promotion.

J'étais à présent sergent, avec une quinzaine d'hommes sous mes ordres, j'enchaînais les missions de routines, prenant des galons au fil du temps.
Mon expérience grandissait et mes hommes et moi partirent avec d'autres liguards pour la campagne d'Iteron, qui fut un cuisant echec pour la ligue ; et à l'heure la plus grave, je fus chargé d'aller négocier avec l'ennemi, quittant ainsi mon rôle de sergent pour celui de héraut, grade que je porte encore bien que je n'en assume plus les fonctions..."

Et la ronde des histoire continua...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation D'Elyndir Armadillion, Héraut de la Ligue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouer les Héraut de Tzeentch
» Présentation du studio Clamp
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Livre de présentation de photos "temporaires"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les légendes du cirydan :: Le Cartier des Guildes :: Les Personnages-
Sauter vers: