Ce forum a pour but de faire revivre les légendes de l'ère du cirydan depuis trop longtemps oubliées dans les memoires
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Création du monde

Aller en bas 
AuteurMessage
Cel'Atar
Membre du Haut conseil
avatar

Masculin Nombre de messages : 153
Age : 26
Contrée : je n'ai pas de maison, je suis partout chez moi dans ce vaste monde
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: La Création du monde   Dim 24 Mai - 1:03

La renaissance de l’ancien monde et de ses éléments

Tout commença lorsque le créateur des mondes vint réveiller les anciennes terres du néant, des résidus d’un monde figé dont lui-même ignorait l’origine bien plus ancienne que la sienne.
Bien qu’il n’en fût pas à son premier monde, réveiller les anciennes terres lui était toujours paru comme un défi. Il s’y employa donc, durant plusieurs millénaires, utilisant tout son savoir pour réanimer un monde qui l’avait toujours fasciné. Il tenta bien de comprendre l’origine de ces vestiges mais ce fut en vain, il su néanmoins puiser dans les ressources qu’ils offraient, offrit à son œuvre ce qu’il n’avait offert à nulle autre.
Ainsi, à l’automne de la dernière année, la Terre pris forme, sortant mélancoliquement d’un sommeil qui semblait ne jamais avoir commencé, elle reflétait la puissance d’un monde dont même son créateur ignorait les vraies origines, sa solidité et les structure qu’elle offrait à l’ancien monde n’était comparable à nul autre mais hélas il s’agissait d’un personnage plutôt terne et sa surface n’était qu’un désert couleur de plomb.
C’est pourquoi l’Eau vint avec l’hiver, au départ toute vêtue de blanc, et anima l’ancien monde, coopérant avec la Terre. Elle su sensibiliser sa compagne à des détails qu’elle avait pu négliger auparavant et lui appris la dance et la musique. En échange la Terre lui offrit un lit et la rassura devant l’infinité du monde qui l’impressionnait.
En printemps, l’Air vint les rejoindre, il était bien plus impulsif que ses camarades, il vint les ébranler dans leur repos, provoquant raz de marées et tempêtes de sable. Devant l’accueil peu chaleureux qu’on lui offrit, il su cependant s’excuser et enseigna à la Terre et l’Eau l’art de la peinture. La Terre, peu imaginative, ne su que se servir des couleurs ternes, l’Eau quant à elle, fut émerveillée devant le bleu et décida de repeindre sa garde-robe.
Vint alors l’été, et une chaleur étouffante vint s’emparer de l’ancien monde, l’Eau gémissait, prise d’une forte fièvre, l’Air se retrouva sens dessus dessous, la Terre, elle hurla au nouveau venu de se montrer, et le Feu se montra. Il arborait un air provocateur, et, contrairement à l’Air ne s’excusa pas, mais ajouta lui aussi sa touche personnelle à l’œuvre des trois autres : la lumière.

Malgré son impolitesse, le Feu su se faire accepter. La lumière qu’il d’éclairer les couleurs de l’Air, mettre en valeur les courbes de l’eau et faire briller les pierres précieuses qu’offrait la Terre.

A la fois surpris par ses création et fasciné par le pourvoir que renfermait les anciennes terres, le créateurs des mondes étudia les quatre nouveaux venus. Ils se faisaient appeler les « éléments » et le créateur fut surpris par le nombre de possibilités qu’offrait une harmonie entre les quatre individus. Il décida de se présenter à eux à la fin de l’été.
Les quatre éléments accueillir leur créateur avec une certaine admiration, celui-ci leur proposa une coopération et ainsi ils créèrent le soleil et la lune, les étoiles et autres astres qui entouraient l’ancien monde. Encouragés par cette réussite, ils décidèrent de créer un monde parfait pour tout être capable de le percevoir.
C’est pourquoi débuta alors la période des douze millénaires durant lesquels le créateur et les éléments mélangèrent, sculptèrent, chantèrent, parfumèrent, peignirent, usant de leurs talents et magies.
Au final des douze millénaires, un monde immensément riche était né, à l’image des éléments : la Terre avait créé des chaines de montagnes gigantesques et des déserts d’une superficie défiant l’imagination, l’Eau avait créé des banquises, le feu s’était refugié sous terre pour créer des volcans. L’Air se contentait de jouer avec les autres, arrondissant les montagnes, créant des aurores boréales en compagnie du feu et de l’eau, créant des cyclones, trouvant toujours de quoi s’amuser.
Le créateur des mondes, lui, fier de son œuvre, se retira et retourna à ses expériences, laissant les éléments s’en donner à cœur joie sur les anciennes terres.


La création d’Ether et la naissance de la vie

L’Eau se reposait un matin dans son lit lorsqu’elle demanda à ses compagnons «- Ne vous rappelez vous pas, avant ? ».
Les autres éléments furent surpris par la question « -Oui cela est vrai, nous avons existé, avant. Avant que le créateur ne réveille ces anciennes terres, avant même qu’elles ne plongent dans l’oubli… –pourquoi nous sommes nous endormis ? –nous nous ennuyions… »
Et les éléments s’étaient regardés. «- Ne vous ennuyez vous pas maintenant ? » avait demandé l’Air. Aucun n’avait osé répondre.
« -Je me souvient d’un conte du vieux créateur… » Avait commencé la Terre. « -Tu t’en souviens aussi ? –un conte parlant d’autres êtres que nous. –Ceux-ci avaient été créés par des éléments -Oui mais dans ce conte les éléments étaient cinq. »
Ils décidèrent alors d’en parler au créateur du monde, celui-ci avide d’offrir une fois de plus de nouvelles richesses à sa plus belle œuvre décida de les aider à retrouver des traces de ce conte. Apres de nouvelles longues études les vestiges des anciennes terres, il revint les voire.
« Il existe en effet un conte, parlant de la vie créée par les cinq éléments, mais l’harmonie entre vous est telle que jamais on n’a pu trouvé quel serai l’élément manquant ». La nouvelle avait donné à réfléchir aux quatre qui décidèrent alors de tenter de créer la vie à quatre. La Terre pourrait fournir la matière nécessaire à la création d’un corps, l’Air pourrait lui offrir la réflexion, l’Eau lui fournirait une âme et une sensibilité, le feu lui donnerait de l’ardeur. Chacun d’entre eux s’appliqua donc à la tache qu’on lui avait confiée, mais malgré leur enthousiasme, l’expérience fut un échec.
Une fois les créations rassemblées, l’être s’effondra. « Il nous faut une énergie vitale, une essence qui pourra nourrir son âme, son cerveau, son cœur, et son envie de vivre ».
Au même moment, le créateur des mondes retrouva la trace d’une expérience ayant contribué à la création de l’ancien monde, un élément incomplet, incapable de se réveiller de sont propre chef. Il décida d’en faire part aux éléments qui se concertèrent pour finalement choisir de tenter une expérience qui bouleversa le cours des choses.
Refusant pour la toute première fois les règles imposées par ses ancêtres, le créateur tenta de réveiller cette œuvre qui n’était pas de lui. Perdant le contrôle de cette entité qui lui teint tête durant sa tentative, il fut banni de l’ancien monde « je reviendrai » dit-il cependant aux éléments « et quoi qu’il advienne je vous regarderai de la ou je serai. En attendant, je vous confie ce monde et ses merveilles ».
L’explosion qui s’en suivit recouvrit le monde d’une essence nouvelle,, mais laissa les élément dans un état de fatigue. Aussi lorsque la première créature de l’ancien monde naquit à leurs pieds, dans le corps qu’avait fabriqué la Terre, ils n’y prêtèrent attention. C’est alors qu’ils se rendirent conte que ce petit être mystérieux n’était pas le seul à être né de cette expérience, un nouvel élément était venu les rejoindre et les regardait, un par un, rayonnant de splendeur.
« -Quel est ton nom ?

- Ether. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendesducirydan.azurforum.com
 
La Création du monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mythologie Grecque] La création du monde
» La Création
» LA FIN D'UN MONDE (Tome 1) L'ETRANGE FILLETTE de Montana lee Erevan
» Montauban, tout l'monde descend ! - Création Romane 2014
» Tour du monde en voilier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les légendes du cirydan :: Le GN :: L'Histoire de L'ancien monde-
Sauter vers: