Ce forum a pour but de faire revivre les légendes de l'ère du cirydan depuis trop longtemps oubliées dans les memoires
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kimérius de Loy

Aller en bas 
AuteurMessage
Kimérius De Loy

avatar

Masculin Nombre de messages : 114
Age : 26
Contrée : Le monde entier est ma demeure
Profession : ???
Humeur : Selon l'humeur
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Kimérius de Loy   Dim 29 Aoû - 23:34

Bon j'ai essayé de faire court mais ça reste assez long, désolé lol!


KIMERIUS DE LOY

L’histoire de Kimérius de Loy est complexe et pavée de mysticisme.
Kimérius est né dans une lointaine contrée dans la riche famille de Loy.
Noble de naissance, il eut très vite accès à une éducation complète allant de la géopolitique au maniement des armes.
Très vite, il devint un fin diplomate et fit son entrée sur la scène politique. Il acquit rapidement le contrôle en tant que régent d’une terre prospère située dans le désert, et se rendit vite compte que la puissance de ce pays tirait ses origines d’une source d’un tout autre plan, et pour cause : cette terre ancestrale et autrefois désertique vivait sous la protection de la guilde des assassins, puissante organisation qui tirait non seulement son profit des meurtres qu’elle commandait mais aussi d’une imposante puissance militaire et d’un commerce florissant, notamment avec la ville dont Kimérius était le nouveau régent.
Outre la guilde des assassins, argument déjà suffisant pour éviter tout ennui avec quiconque de sensé, ce pays était sous la protection très ancienne d’un démon d’une grande puissance, qui souhaitait conserver d’anciennes ruines au Sud de ces terres, et par là même, l’intégralité du territoire, indissociable de ces ruines par d’anciennes traditions.
Kimérius suivit donc avec son frère Iquain les préceptes et enseignement que leurs prodiguaient les assassins, et furent acceptés, pour sceller leur alliance, en tant que membres honoraires de la guilde.
Iquain resta d’ailleurs un membre actif de cette guilde jusqu’à sa mort, indirectement provoquée par les fils de Tarask, suite à une bataille perdue…
Or, la guilde des assassins n’aime pas les défaites et fait profiter celui qui l’a subie de ce qu’elle sait faire le mieux, vous devinerez aisément de quoi je veux parler…
Après le meurtre de son frère, Kimérius jura secrètement de se venger à la fois des assassins et des fils de Tarask.
Il captura un agent de surveillance des assassins et procéda à une cérémonie de sang sur le corps de ce dernier afin d’invoquer l’entité protectrice de son pays : le fameux démon.
Ce dernier s’irrita profondément de l’acte de Kimérius, l’accusant de mettre à mal l’économie du pays par ses problèmes personnels, ce à quoi ce dernier répondit qu’il était prêt à tout pour expier sa faute.
Le démon réfléchit… le pays était à l’aurore de la guerre, prêt à être colonisé. Il lui importait peu de savoir qui vivait sur ses terres, la seule chose qui lui importait était de voir la sécurité des ruines assurées. Or, cette guerre risquait d’être dangereuse pour l’endroit.
Ainsi, s’il ne pouvait agir directement sur l’ennemi de Kimérius, il agirait sur Kimérius…
Son but : réduire toutes les défenses du pays à néant, afin que l’ennemi avance sans rencontrer aucune résistance, afin d’éviter tout conflit armé sur le site des ruines, source de son pouvoir
Le démon proposa alors un marché à Kimérius, qui eût l’imprudence d’accepter par avance, scellant ainsi son sort.
Ce marché consistait à fournir à Kimérius le commandement d’une armée surpuissante constituée de soldats immortels dont le but serait de « collecter l’intégralité des âmes siégeant sur ses terres ».
En d’autres termes, Kimérius devait offrir au démon le massacre de l’ensemble de ses sujets, en échange de quoi la colère du démon ne le poursuiverait plus.
Le jeune homme, tenu à l’obéissance par un pacte magique n’eût d’autre choix que d’obéir.

Le massacre effectué, Kimérius, profondément blessé par le fait de n’avoir été qu’une marionnette, plongé dans la disgrâce et le déshonneur, retourna dans son pays d’origine pour y lever une armée la plus puissante possible avec laquelle il marcha sur la terre maudite.
La bataille fut acharnée et sanglante et le mena à la victoire. Le démon fut anéanti, mais la ville fut rasée par la violence des combats.
Kimérius subit une seconde disgrâce lorsqu’une mutinerie le força à s’enfuir loin des siens, le faisant devenir un simple aventurier sans nom à la recherche d’une gloire disparue…
Dans cette quête de gloire, il fit la rencontre d’un groupement de personnes se nommant la Shala’fa, et qui l’acueillit à bras ouverts. Il leur raconta son histoire mais certains restèrent sceptiques devant ses propos.
Dès lors, Kimérius poursuit ses propres intérêts, ne poursuivant ceux de ses amis que dans le but de retrouver sa gloire et son nom, autrefois synonyme de respect et de crainte.
[justify][b]

_________________
Armé de ma vengeance je me relèverai...
Armé de mon esprit je vous briserai...
Armé de mes lames, enfin, je vous détruirai...
De votre sang ocre je me délecterai...
Je ne crains plus la mort car mon âme l'est désormais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kimérius de Loy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Désidérius à Rome...
» Biographie des auteurs Raoul Cauvin, Louis Salvérius et Willy Lambil.
» L'enquête de Valérius Priscus par Chr. Goudineau
» Allergies & Rhumes.
» Désidérius à Rome...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les légendes du cirydan :: Le Cartier des Guildes :: Les Personnages-
Sauter vers: